Un débat

 

 

Cette page de Mon Quotidien, journal d'information des éditions Play Bac destiné aux 10-14 ans est aujourd'hui fortement critiquée dans le milieu enseignant avec l'argumentation suivante, relayée par une collègue :

 

Ce journal s'adressant aux 10-14 ans ouvre ses pages au ministre pour qu'il puisse faire sa propre publicité et défendre ses "nouveaux programmes" de l'école primaire ("Nous prévoyons des changements dans la façon d'apprendre, avec davantage de répétitions. On sait que pour devenir un athlète, un sportif doit s'entraîner régulièrement. Pour apprendre le passé composé, c'est la même chose : il faut beaucoup s'exercer.") C'est aussi l'occasion pour lui de répondre à la définition d'un bon enseignant. Je cite : "Un bon prof est quelqu'un qui enseigne par ce qu'il est et non par ce qu'il dit. Quelqu'un qui râle, qui fait grève, est-il un bon modèle ? Quand on est adulte, on se souvient surtout des profs sérieux, dévoués, qui se faisaient respecter." Je suis choquée non seulement par les propos, mais aussi par le fait que ce journal pour les enfants les relaie."

 

Qu'en pensent les lecteurs qui fréquentent de temps à autre ma page "éducation aux médias" ? C'est une vraie question : je suis moi-même perplexe. Et si nous réfléchissions ensemble ? Ecrivez-moi, et je publierai une synthèse de vos réponses. Et bien sûr je donnerai mon propre avis.