Problème N°12

Le premier tour des élections régionales, en France, le 14 mars,  s’est soldé par un record d’abstention, généralement interprété comme l’expression d’une perte de confiance dans la politique, comprise comme l’art de garantir les droits et d’assurer le bien collectif. Il est d’autant plus salutaire de lire cet article du Monde qui fait le bilan du mandat de Michelle Bachelet, présidente sortante de la République du Chili. Que le nouveau président élu, M. Pinera, soit le premier président de droite élu démocratiquement dans ce pays depuis cinquante ans n’y change rien : le bilan de Mme Bachelet est incontestablement positif ! Ce n’est pas la démocratie qui a tremblé sur ses bases au Chili, mais les lambris du palais, sous l’effet d’une inquiétante réplique du récent séisme. La photo qui accompagne l’article pourrait faire l’objet de diverses activités d’observation et d'écriture dans une classe, peut-être dès l’école primaire. 

Maintenant le problème. Pour une meilleure lisibilité, voici la partie de l’article qui nous intéresse :

 

« Empêchée par la Constitution d’accomplir un second mandat de quatre ans, Mme Bachelet, 58 ans, quitte la scène avec 84% d’opinions favorables. Cette ancienne pédiatre, étrangère à l’establishment, fille d’un général adversaire de la dictature Pinochet et mort sous la torture, agnostique, mère de famille divorcée, contrainte à l’exil avant de se consacrer à la politique, laisse un héritage social impressionnant, que son successeur s’est engagé à préserver » (Jean-Pierre Langellier, Le Monde du 13 mars 2010)

 

Les questions portent sur les expansions du groupe nominal.

- analysez avec précision la nature et la fonction des éléments de la première expansion

- proposez un schéma de votre invention qui décrira l’organisation interne du groupe sujet « Cette ancienne pédiatre…politique » (autres expansions)

- dans un article de presse, quel est l’intérêt des expansions du groupe nominal ?

La solution ici bientôt