Problème N°10 la solution ici

 

 

Les unes des journaux se prêtent à toutes sortes d’observations portant sur la mise en forme des messages.  Les maquettes présentent des ressemblances et des différences, et permettent ainsi, avec des enfants, par le jeu des comparaisons, de repérer des invariants, ce qui mène vers les concepts, c’est-à-dire des catégories génériques stabilisées : le nom du journal, le gros titre (aussi appelé « manchette »), la photo de une, les accroches, le sommaire, etc. Sur la une vous trouverez des propositions pédagogiques précises dans le fascicule « Eduquer aux médias » (édition 2010), produit par le CLEMI. Les médiathèques des centres IUFM de Colmar et de Guebwiller peuvent vous le fournir gratuitement sur simple demande. Les fiches premier degré contenues dans ce fascicule sont téléchargeables en format PDF sur le site de l'académie de Créteil.

Pour ce problème N°10, comparons les quatre titres en manchette de ces unes de la presse quotidienne régionale ( PQR ) parues le même jour : vendredi 19 février 2010.

Dans chaque cas, c’est une trouvaille de journaliste, produite dans l’urgence, mais fruit d’un savoir-faire professionnel. Produire un bon titre de une, ça s’apprend (peut-être sur le tas, peut-être dans une école de journalisme). Cet art culmine dans la presse satirique et le Canard Enchaîné nous livre régulièrement des titres de unes  d’anthologie.

Le pédagogue emprunte une voie plus ingrate, plus besogneuse. Pour expliquer plus tard la grammaire aux enfants, il faut qu’il soit capable de décrire, d’une façon précise, avec des outils linguistiques adéquats, la genèse des productions linguistiques, en l’occurrence, celle de ces titres. En termes plus simples, quelles ressources de la langue ont été mobilisées par les rédacteurs pour les fabriquer ? voilà la question.

Au passage, vous devrez peut-être utiliser des notions techniques : MÉTAPHORE, MÉTONYMIE, TROPE ou SENS FIGURÉ, la liste n’étant sans doute pas exhaustive.

 

A vous de jouer.  La solution ici