Intertextualité.

A propos de Jean de la Lune

Le texte de Ungerer contient peut-être une référence à 'un grand classique du roman d'anticipation anglais : La guerre des mondes de H.-G Wells (1866-1946), publié en 1898. En tous cas la ressemblance de la page 12 de l'album est frappante avec le passage suivant :

Dans l'après-midi, l'aspect de la lande avait grandement changé. Les premières éditions des journaux du soir avaient étonné Londres avec d'énormes manchettes : Un message venu de Mars - Surprenante nouvelle - et bien d'autres. De plus, le télégramme d'Ogilvy au bureau central météorologique avait bouleversé tous les observatoires du Royaume-Uni.

Il y avait sur la route, près des carrières de sable, une demi-douzaine au moins de voitures de louage de la station de Woking, un cabriolet venu de Chobham et un landau majestueux. Non loin, se trouvaient d'innombrables bicyclettes. De plus, un grand nombre de gens, en dépit de la chaleur, étaient venus à pied de Woking et de Chertsey, de sorte qu'il y avait là maintenant une foule considérable, dans laquelle se voyaient plusieurs jolies dames en robes claires.

La chaleur était suffocante ; il n'y avait aucun nuage au ciel ni la moindre brise, et la seule ombre alentours était celle que projetaient quelques sapins épars. On avait éteint l'incendie des bruyères, mais aussi loin que s'étendait la vue vers Otterschaw, la lande unie était noire et couverte de cendres d'où s'échappaient encore des traînées verticales de fumée. Un marchand de rafraîchissements entreprenant avait envoyé son fils avec une charge de fruits et de bouteilles de bière.

Edition Folio, traduction de Henry D. Davray, page 27

 

Rappel du texte de Tomi Ungerer :

L'alerte fut donnée dans la ville voisine. Et l'on vit accourir la police, les pompiers, les journalistes et un régiment de blindés.

* Un marchand de glace courageux - qui espérait faire de bonnes affaires - les précédait.